la solidarité et l'entraide au service d'un développement juste et équitable

FORUM INTERNATIONAL TOURISME SOLIDAIRE ET DEVELOPPEMENT DURABLE, TATAOUINE, Tunisie

 "Le voyage permet la rencontre La rencontre permet le dialogue Le dialogue permet la connaissance La connaissance permet la confiance » (Proverbe Bambara)

Le gouvernorat de Tataouine accueillera entre 22 et 28 mai 2016, le forum international du tourisme solidaire.

Présentation Le tourisme est un moteur essentiel de la croissance mondiale : 1,2 milliard de touristes internationaux, 200 millions d'emplois…Pour nombre de pays du sud, le tourisme représente une source essentielle de devises, un gisement important d'emplois, un moyen efficace d'amélioration de certaines infrastructures. Mais la médaille a ses revers : les entreprises du nord accaparent l'essentiel de la manne touristique, les emplois sont le plus souvent précaires et mal payés, le tourisme de masse, globalisé, concentré et capitalistique, provoque de lourds dégâts environnementaux et sociaux, avec, dans trop de cas, les dérives que l'on connaît, mendicité, drogue, prostitution, etc. Mais un autre modèle de développement touristique existe. Il s'agit d'un tourisme de territoire capable de valoriser les potentialités et les ressources locales, un tourisme maîtrisé par les populations et à leur profit. Diffus, fondé davantage sur le capital social que sur le capital financier, ce tourisme est constitué d'un maillage de petits établissements, de gîtes, d'auberges, d'hôtels, de tables et de maisons d'hôte, d'activités environnementales, sportives et culturelles qui irriguent le territoire. Ce tourisme valorise les ressources naturelles et le patrimoine. Il valorise les produits de terroir, fabriqués par les artisans et les agriculteurs locaux et que le touriste peut trouver dans les commerces de proximité et les " maisons de produits de pays ". Ce modèle a un lien naturel très fort avec l'économie sociale et solidaire. Il est porté, soutenu, appuyé par des associations, des réseaux, des unions et des fédérations. Il implique directement les gouvernements locaux qui soutiennent et appuient les initiatives des opérateurs. Ce modèle, dont les valeurs premières restent la participation, la solidarité, le partenariat, l'intégration, l'autonomie, l'indépendance, ne peut fonctionner que dans le cadre d'une démarche de développement local qui a pour fondement la mobilisation conjointe et concertée des acteurs d'un même territoire, espace commun de vie. Ce modèle n'a rien d'utopique. Il constitue un élément essentiel du développement touristique de grands pays de tourisme comme la France ou l'Italie. Dés les années 70, des villages de Casamance, au Sénégal, ont construit des « campements villageois » pour y accueillir des touristes et financer les besoins du village. Des pays comme le Mexique, la Bolivie, l'Equateur ou le Costa-Rica, ont, depuis des années, fait le choix d'une politique et d'une stratégie de développement touristique qui apporte un soutien aux initiatives des communautés indigènes. "Les entreprises communautaires de tourisme" s'y développent très rapidement. L'expansion du tourisme, qui va de pair avec l'augmentation de la richesse d'un nombre croissant d'habitants de la planète, ne semble pas devoir s'arrêter, même si les crises financières, économiques, sociales et, désormais, sécuritaires, provoquent déjà de sérieux à-coups. Il est donc urgent de promouvoir un modèle de développement touristique alternatif à un modèle dominant qui externalise les coûts supportés par les populations locales et leur environnement naturel et internalise les bénéfices qui vont aux grandes entreprises touristiques. Sur le terrain, les initiatives se multiplient, portées le plus souvent par des organisations de base, mais aussi par des gouvernements locaux et nationaux. L'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) comme des coopérations multi ou bilatérales, appuient ces initiatives.

Pour plus d'informations, veuillez consulter la présentation complete du Forum

 

http://file:///C:/Users/Akebli%20Ali/Desktop/Prog_pre%CC%81v_FITS_Tunisie_2017%20(2).pdf

 




Remess

Le Réseau Marocain de l'Economie Sociale et Solidaire (REMESS) est le premier réseau Marocain ouvert aux différentes composantes de l'économie sociale à savoir

plus

REMESS www.remess.ma
Site web réalisé avec le soutien financier de l'UE et la région Toscana

Contactez-nous

Résidence Salwa 21, Immeuble 3, 2ème Etage, Appartement 4, Avenue Mohammed V, Tabriquet - Salé - Maroc


Téléphone/Fax:(212) 5 37 85 64 97
GSM:(212) 6 66 91 20 49, (212) 6 61 29 43 61
Email:remess.maroc@gmail.com

2016 © Remess