la solidarité et l'entraide au service d'un développement juste et équitable

Communiqué de presse: Festival des Nomades 2017‎

"En voyageant, j'ai compris que l'homme libre est nomade. Je choisis donc la liberté avant qu'il ne soit trop tard". Jacques Brel, dans une interview à la RTB en 1971

 

            Jeudi 16, vendredi 17 et samedi 18 mars 2017, l'Association Nomades du Monde lance sa 14ème édition du Festival International des Nomades dans la dernière oasis avant le Sahara marocain, M'hamid El Ghizlane. Depuis 13 ans, cette célébration est consacrée aux cultures nomades du monde entier. Elle rayonne à partir d'une commune de 8 000 habitants, située au cœur d'une réserve de biosphère des oasis du sud marocain dans la Province de Zagora, à seulement 4 heures de Ouarzazate.

Cette manifestation culturelle, gratuite et citoyenne, donne accès à un public local et international à des arts et traditions ancestraux. Ce festival, ce sont trois jours de musique, de débats, de jeux, de course de dromadaires, de gastronomie et d'artisanat qui font vivre toute la région.

Selon son instigateur et directeur Noureddine Bougrab, le festival est un événement fédérateur, créant « une dynamique locale, un véritable vecteur de développement » qui implique surtout les jeunes. Cet enseignant d'arabe classique dans l'école de M'hamid insiste sur l'implication des jeunes pour le bon déroulement d'un événement qui a accueilli 15 000 personnes et 250 intervenants en 2016. « Nous attendons le double cet année, » déclare-t-il, s'appuyant sur une programmation riche et variée.

            « C'est un rendez-vous précieux, avec des modes de vie adaptés à un milieu fragile, avec une culture et des coutumes menacées de disparition. Il témoigne de l'attachement de toute une population à ses racines, à son histoire, à un avenir qu'elle souhaite meilleur pour chaque enfant...dans cette magnifique vallée du Drâa au portes du Sahara. »  Mondoblog RFI

            Le festival est le fruit d'une collaboration étroite entre l'Association Nomades du Monde et des partenaires régionaux et nationaux ((Province, Ministère de la Culture, Conseil Provincial de Zagora, Région Drâa-Tafilalet, ONMT, ANDZOA, Fondation Banque Populaire, Maison de l'Artisan, Poste Maroc, TUIfly, Afrikayna, 2M, ORMVAO, Commune de Mhamid, …).

            Comme chaque année depuis 2004, une quinzaine de concerts en plein air sur les trois jours, feront vivre les nuits au centre de M'hamid. Parmi les invités internationaux attendus figurent le mythique guitariste touareg Bombino, le groupe malien Terakaft, et un trio de groupes polonais : la joyeuse bande balkanique Dikanda, la troupe traditionnelle Dudy Skrzypce et la sulfureuse danseuse Magda Navarette. Le Maroc sera représenté par le groupe légendaire Nass El Ghiwane, l'étoile montante des Gnawas Mehdi Nassouli, la diva sahraoui Saïda Charaf, le rocker Mohamed Jbara, et les danseurs traditionnels d'Ahwach Ouarzazate. Et n'oublions pas les musiciens du village, incarnés par le groupe Ajial M'hamid et le Groupe Charq.

            Une autre tradition, celle de la palabre, sera mise en valeur avec des débats, exposés et ateliers dans le Forum des  Nomades. Les thèmes seront centrés, une fois n'est pas coutume, sur le patrimoine et l'histoire de cette région Drâa-Tafilalet. Cet ancien carrefour culturel fut une étape cruciale du commerce transsaharien. De nos jours, M'hamid El Ghizlane abrite une palmeraie longue de 16 kilomètres qui longe l'oued Drâa. Mais comment réfléchir à des solutions pour l'avenir du nomadisme dans un Sahara qui a vu sa population de nomades se réduire de 70% cette dernière décennie ? Des spécialistes nationaux et internationaux livreront leurs visions.

            Pour celles et ceux qui peuvent prolonger leur séjour, ils pourront découvrir le souk du lundi, l'occasion rêvée pour acheter des produits de la région, baignés dans les couleurs et les senteurs qu'offrent ces marchandises. Ceci compléterait la visite de l'exposition de produits du terroir et d'artisanat du Maroc spécialement construite pour le festival.

Si les nuits sont consacrées à la magie des sons croisés livrés par les nomades musicaux du 21ème siècle, les jours s'ouvrent aux activités traditionnelles des nomades sahariens. S'entrecroiseront les joueurs de hockey sur sable connu localement sous le nom mok'hach, les compétiteurs de la course de dromadaires que l'on appelle ellaz. On organisera également un concours de préparation du pain de sable, la mella ainsi qu'une démonstration d'installation de tentes nomades.

            Il y a 150 ans, Gustave Flaubert écrit une lettre à Mademoiselle Leroyer de Chantepie qui reflète les pensées des organisateurs du festival :  « Dans quelques années, l'humanité va revenir à son état nomade. On voyagera d'un bout du monde à l'autre : cela remettra du calme dans les esprits et de l'air dans les poumons. »

Venez à M'hamid El Ghizlane pour goûter cet air rare

nomadsfestival.org

nomadescontact@gmail.com







Remess

Le Réseau Marocain de l'Economie Sociale et Solidaire (REMESS) est le premier réseau Marocain ouvert aux différentes composantes de l'économie sociale à savoir

plus

REMESS www.remess.ma
Site web réalisé avec le soutien financier de l'UE et la région Toscana

Contactez-nous

Réseau Marocain d'Economie Sociale et solidaire 9999, Rue Kasbat Guenaoua SM Chantier Associ (593) Chemaou-Bab Mrisa 11000, Salé, Maroc


Téléphone/Fax:(212) 5 37 84 52 07
GSM:(212) 6 66 91 20 49, (212) 6 61 23 76 10, (212) 6 61 29 43 61
Email:admin@remess-network.org

2016 © Remess